Villages & Patrimoine

Partager sur Facebooktweeter cet article

La tour du Riable: une rénovation hors du commun!

Auteur: Hélène Lambert
Dernière modification le Mardi 28 août 2012

La tour du Riable: une rénovation hors du commun! La tour du Riable: une rénovation hors du commun! La tour du Riable: une rénovation hors du commun! La tour du Riable: une rénovation hors du commun!

À lire également:

Cette tour, c’est une belle histoire; édifiée vers le XI ou XII°, elle faisait partie d'un ancien réseaux de communication allant de Mévouillon à Séderon.C’est grâce à la volonté de quelques passionnés qu'elle a pu reprendre vie. Découvrez les étapes et les moyens mis en œuvre afin de reconstruire ce vestige qui aurait pu être oublié de tous

La tour du Riable avait gardé quelques vestiges et se trouve sur un site enchanteur. Henri Amic, entrepreneur de maçonnerie à la retraite, l'a achetée pour en faire don à la commune de Lachau, puis, avec une équipe de bénévoles, la restauration a commencé. Les matériaux ne pouvaient être acheminés qu'à dos d'âne : un travail de fourmi ! Mais ces volontaires n'avaient pas que du courage, ils avaient aussi des idées, de la persévérance et quelques relations, comme le Général Mauduit, présent à cette manifestation. Avec l'association « le Luminaire », la mairie, ils ont réussi à obtenir l'aide de l'armée de l'air pour faire hélitreuiller leurs matériaux jusqu'à la tour.

L'armée effectue des exercices avant de passer à l'action réelle, comme celle de déposer sur les montagnes Afganes des matériels stratégiques. L'exercice a donc été fait au service de cette belle œuvre. Beaucoup de travail pour l'obtenir mais cela ne coûte pas un sou à la commune alors qu'on sait que chacune de ces journées d'aide revient à la bagatelle de 80.000 € ! De plus, les militaires étaient enchantés de participer au sauvetage de la Tour du Riable. Il faut dire que l'ambiance au sein du groupe des 60 bénévoles et des sympathisants est exceptionnelle et a soudé de solides amitiés.

60 tonnes de matériels et matériaux ont été apportés sur le site. Ils représentent 1500 heures de travail. Tout au long de la soirée de jeudi et de la matinée de vendredi, le gros Super Puma de la base de Solenzara, a fait des allées et venues. Impressionnant ce gros engin pourtant manié avec une précision d'horloger par les militaires, décoiffant aussi car les grandes pales brassent l'air aux alentours, ce qui doit rendre le travail d'accrochage pas aussi facile qu'il y paraît !

C'est vers 13h30 que les rotations ont été terminées. La partie de l'équipe réceptionnaire est descendue se joindre à l'équipe du bas pour un apéritif suivi d'un bon repas mitonné par leurs épouses (méritantes elles aussi, il faut le souligner) et d'autres talentueuses cuisinières du Lunimaire ou de l'équipe municipale. Et certainement des deux et des trois car il règne là un bel élan de solidarité ! Philippe Magnus, le maire, a retracé brièvement et avec beaucoup d'humour l’œuvre accomplie et remercié les intervenants, Paul Arnoux, notre Conseiller Général, a également fait l'éloge de cette belle initiative et le chef des militaires a baptisé ces journées « mission une pierre à l'édifice » avant de quitter le site par un tour d'honneur.

La tour du Riable se détache maintenant sur l'horizon au dessus du village, une pièce du patrimoine revalorisée, bien qu'il reste encore quelques années de travail à accomplir. Tout comme ND de Calma, elle fait partie des atouts touristiques de Lachau. Le parcours de randonnée pédestre qui permet d'aller la visiter est accessible même aux randonneurs inexpérimentés. Le chemin qui y mène enchante tout autant les botanistes que les amateurs de papillons et d'oiseaux et, en haut, quelle belle vue panoramique !

HL