Villages & Patrimoine

Partager sur Facebooktweeter cet article

Sauvegarde d'un Patrimoine: Le Retable

Auteur: OT Séderon
Dernière modification le Mardi 18 décembre 2012

Sauvegarde d'un Patrimoine: Le Retable Sauvegarde d'un Patrimoine: Le Retable Sauvegarde d'un Patrimoine: Le Retable Sauvegarde d'un Patrimoine: Le Retable

À lire également:

On ne sait pas exactement qui a découvert cette merveille, on sait seulement que la persévérance de quelques passionnés et professionnels ont rendu sa restauration possible. Bien à l'abri, le Retable a retrouvé sa place après une aventure de presque vingt ans .

Inscrit aux monuments historiques en 1979, le Retable de l’Eglise de Séderon est composé d’éléments en bois sculpté à la manière d’un temple grec et d’une toile centrale représentant

« la crucifixion », appelé aussi « le coup de lance ».Datant du milieu du XVII ème siècle, de nombreuses recherches attribuent probablement cette peinture à un peintre de l’Ecole d’Avignon : Reynaud Levieux, né à Nîmes en 1625.

Cette restauration se fera en plusieurs tranches entre 2007 et 2011 grâce à la commune de Séderon, l’Association du patrimoine de Séderon et le soutien scientifique et financier de la Conservation du Patrimoine de la Drôme.

Un travail minutieux

L’aventure débute par la restauration de la Toile qui se trouve être en mauvais état de conservation : Déformations, déchirures, Repeints rajoutés du XIX ème s et encrassement.

Mr Thierry Martel, Restaurateur de peintures à Goult effectua un rentoilage, un allègement du vernis, supprima les repeints les plus gênants et replaça la toile sur un châssis neuf.

La seconde partie concerna le Retable, cette pièce de bois à la structure complexe qui nécessita une étude stratigraphique avant de pouvoir débuter sa restauration confiée à l’Atelier de Mr Haddad sur Avignon

La statue de St Baudile, patron de l’Eglise que l’on peut observer dans la niche située au dessus de l’entablement à été également restaurée

Notes

Sources : Laurence Pommaret Conservation départementale du Patrimoine de la Drôme, conservation des antiquités et Objets d’Art.

Crédits photos Yves Bec