Villages & Patrimoine

Partager sur Facebooktweeter cet article

Architecture...d'hier et d'aujourd'hui.

Auteur: OT Séderon
Dernière modification le Lundi 28 janvier 2013
Crédits photos: Roselyne Rosset

Architecture...d'hier et d'aujourd'hui. Architecture...d'hier et d'aujourd'hui. Architecture...d'hier et d'aujourd'hui. Architecture...d'hier et d'aujourd'hui.

À lire également:

Vous voici sur la commune de Montfroc, composée de plusieurs hameaux: Quand Histoire et Culture sont étroitement liées. Visite guidée d'Architecture...d'hier et d'aujourd'hui.

Histoire de château : Château -Résidence

Le château de la Tourette dit château de Montfroc est édifié au pied de la colline de la Tourette située derrière la Tour Vieille, probablement le donjon primitif.

Le vocable Tourette, attribué à la colline qui s’élève derrière le château peut provenir d’une petite tour de guet surveillant la vallée et le col de Lun, seul passage entre Durance et Baronnies dauphinoises jusqu’au XIX ème siècle.

Le château comporte trois parties construites sur plusieurs siècles :

Au moyen âge et jusqu’au XXème siècle, cet ensemble est une exploitation agricole ; il est complété par une bergerie, des écuries et un pigeonnier seigneurial dont la façade Est sera décoré d’un cadran solaire Ce bâti a donc l’aspect d’une ferme- Château.

Sa vocation résidentielle débute lors de la construction de l’aile au XVIIIème siècle .L’initiative de cette transformation vient du seigneur de Montfroc et Curel, François René Charles de la Tour du Pin Montauban, marquis de Lachau. On peut imaginer qu’il désirait une résidence de campagne plus belle et confortable que la ferme-château.

Le projet est donc de construire un château résidentiel moderne en rapport avec l’importance de cette famille.

La gestion de la construction de l’aile sera confiée à son frère : Lucrèce de la Tour du Pin Montauban, évêque de Riez et gérant des biens familiaux. Cet ecclésiastique manifestait pour Montfroc un attachement passionné.

Durant la Révolution, décision est prise de détruire tous les Châteaux forts, les clochers, tours et donjons. Le château de la Tourette échappe à cette définition et donc à la démolition. Le château aujourd'hui accueille les visiteurs de passage ou en séjour en chambres d'hôtes

Direction le Hameau des Asnières « Lavoir d’Art »

Vous voici devant une œuvre collective: la décoration en céramique du lavoir a été proposée par l' Association l'Ebauchoir afin de marquer l'installation de la poterie de Montfroc au hameau des Asnières.

Invitation est faite à tous les habitants de venir chacun faire un carreau d'argile et d'apporter une plante du village pour en faire l'empreinte.Qui est venu avec une feuille d'ortie, un brin de lavandin ou une rose trémière, qui est venu avec une feuille de plan de tomates, de noyer ou bien de thym, de sariette....

Enfants adultes, tous ont pris plaisir à la proposition. L'oeuvre collective a été émaillée, installée et inaugurée par le village fier de son oeuvre en 2004.

Notes

Histoire de Saint-Gervais- Montfroc en Dauphiné de Marc DE LEEUW