Séderonnais - Haute Baronnies

Partager sur Facebooktweeter cet article

Villefranche le Château

villefranche-le-chateau villefranche-le-chateau villefranche-le-chateau

À Savoir

Mairie 04.75.28.54.27

Office de tourisme du Pays de Séderon 04.75.28.55.00 ot@sederonenbaronnies.fr

Population: 25
Gentilé: Villefranchais, Villefranchaise
Altitude: de 783 à 1364 m

Voir la carte et calculer un itinéraire vers Villefranche le Château
Latitude: 44.22129758
Longitude: 5.52181516

Au sujet de Villefranche le Château

Niché au pied de son château, le village est entouré des montagnes de Chassenaye qui fournit une eau abondante et pure avec ses trois sources, Buc qui met son chapeau lorsque la neige est annoncée et Bergiès d'où s'envolent deltaplanes et parapentes. Une rivière bordée de peupliers traverse la vallée tandis que de nombreux tilleuls attestent de l'ancienne renommée du village.

Histoire

L'activité dominante reste l'agriculture : moutons, lavande, céréales, miel de tilleul, produits biologiques. Du printemps à la Toussaint l'aire s'anime, voiles et deltas parsèment le ciel de pétales multicolores avant d'atterrir près de la chapelle. Le château ayant appartenu, entre autres, aux Seigneurs de Mévouillon est devenu la propriété d'une famille allemande qui y vit l'été. Le village est doté de gîtes confortables afin de recevoir les amoureux de promenades, de vol libre ou les contemplatifs d'une nature vraie.

Ce n'est qu'en 1920 que Villefranche est devenu "Le Château".

Patrimoine

Chapelle Sainte Marie Madeleine

Elle a été détruite deux fois. La première reconstruction a eu lieu en 1260, la deuxième au XVII siècle, mais nul ne sait si c'était à la même place. Un ancien du village disait, qu'à l'emplacement actuel, il y avait autrefois un moulin. De tous temps, elle a été dédiée à Ste Marie-Madeleine, patronne du village. En 1715, l’évêque de Gap a offert la cloche sur laquelle, avec l'effigie de la Sainte, est gravé « Ste marie-Madeleine veille sur la terre de Villefranche. L'évêque de Gap est mon parrain. »

Il y a bien longtemps, il y avait un prêtre au village, la cure se trouvait dans une salle voûtée sous l'actuel parking, face à la mairie. Par la suite, le curé de Mévouillon a pris en charge la paroisse.

La chapelle a été restaurée, vers 1997, par Max Folcher. Un fronton ouvragé provenant de l'ancienne église orne l'entrée. Il reste le seul vestige authentique.

Depuis, elle ouvre ses portes seulement pour les mariages, les baptêmes et les enterrements. Cependant, chaque année une messe y est célébrée en juillet pour la Ste Marie-Madeleine. Les fidèles, venus de tous les alentours se pressent à l'entrée de la chapelle pour tenter d'entendre. Elle est suivie d'un apéritif, très convivial, qui réunit beaucoup de monde à l'ombre des tilleuls sur l'aire. Il est habituellement préparé par des habitantes du village qui redoublent d'adresse pour les amuse-gueule et les traditionnelles « oreillettes ».

Villefranche le Château en 2017

La manifestation de la Sainte Marie-Madeleine, le 22 juillet, est donc devenue une journée de rencontre sur le thème du tilleul. Mais, si les nouveaux produits, tels la limonade, la glace et autres gourmandises au tilleul y sont présentés, la manifestation sert de vitrine d'information à un travail visant à faire renaître ce produit du terroir, une recherche de nouveaux débouchés tant sur le plan gustatif que pour ses qualités officinales et une commercialisation en circuits courts pour que cela vaille la peine de ressortir échelles et saquettes.

Pour votre séjour